Accueil
Produits
Dr Fiset
Trouver un éducateur
Votre grossesse
Avant de devenir enceinte
Fausse-couche
Premier trimestre
Second trimestre
Troisième trimestre
L'accouchement
Le post-partum
La vie de famille
Calendrier
Q & R
Témoignages
Formations
Nos associés
Dans les médias
Blog
Nous rejoindre
Videos
Plan du Site

In English
En Español


Name:
Email:


Dans Les Médias

Depuis que nous avons commencé à utiliser l'hypnose pour une naissance naturelle et en douceur, l'intérêt suscité s'est avéré très grand.

Voici un aperçu des évènements dans les médias depuis le lancement de mon site internet www.parfaiteharmonie.com en janvier 2005.

Mars 2005: Conférence bilingue sur les bienfaits de l'hypnose moderne au Centre Hospitalier Anna-Laberge de Châteauguay, Canada.

17 Mars 2005: Participation au programme „Deux filles le matin‰ avec Isabelle Pagé, animatrice, qui a utilisé l'hypnose pour la naissance de son fils Elliot (voir article plus bas).Lien:
http://tva.canoe.com/emissions/deuxfilleslematin

Juin 2005: Conférence bilingue sur les bienfaits de l'hypnose moderne et aperçu du programme de l'hypnose pour la naissance ( prévu pour le mois d'octobre 2005) au Centre hospitalier Anna-Laberge, Châteauguay, Canada.

Juin 2005: Parution d'un article sur le site Internet québécois www.mamanpourlavie.com sur le Streptocoque B durant la grossesse en tant que collaboratrice. Lien: http://www.mamanpourlavie.com/fr/conseils/statique/conseils_32.html

Août 2005: Collaboration et parution d'un article sur les positions alternatives durant la naissance dans le magazine Enfants-Québec. Références:

LOUIS, Sylvie. "Quelle position choisir pour accoucher?", Le Magazine Enfants Québec, Vol 18 no 1, août-septembre 2005, p. 26.

Septembre 2005: Collaboration à l'émission „Jeux de société‰ sur l'hypnose, poste Canal Vie, Québec.

14 octobre 2005: Présentation du programme d'hypnose pour la naissance au centre hospitalier Anna-Laberge, Châteauguay, Canada.


Avril 2006: Accoucher sans douleur grâce à l'hypnose

Une entrevue avec Dre Nathalie Fiset, médecin et hypnothérapeute

Article paru sur le site de passeportsante.net le 30 janvier 2006. Entrevue par Martin Lasalle

http://www.passeportsante.net/fr/actualites/entrevues/fiche.aspx?doc=fiset_n_20060130

Depuis qu'elle a commencé sa pratique, en 1990, Dre Nathalie Fiset a aidé plus de 2 200 Québécoises à mettre un enfant au monde, au Centre hospitalier Anna-Laberge, de Châteauguay. Parmi elles, une soixantaine ont vécu l'événement d'une façon toute particulière: en accouchant sous hypnose.

Rencontre avec ce médecin de famille, aussi hypnothérapeute, qui a créé un programme d'hypnose pour la naissanceà l'intention des mamans et des futures mamans.

Dre Nathalie Fiset- L'Hôpital Anna-Laberge, où je pratique, est reconnu pour son ouverture envers les accouchements naturels. La majorité de mes patientes sont donc déjà motivées à accoucher sans médicament ni anesthésie épidurale.

Pour accoucher sous hypnose, il faut une ouverture d'esprit et, surtout, une bonne motivation.

J'admirais le courage de mes patientes et leur tolérance face à la douleur, mais je souhaitais les aider à avoir moins mal. Après avoir fait des recherches fouillées sur différentes approches, je me suis orientée en hypnothérapie. Certifiée en hypnothérapie il y a deux ans, j'ai commencé à faire jouer, dans ma salle d'attente, une vidéo sur l'accouchement sous hypnose. De fil en aiguille, plusieurs patientes se sont intéressées à cette approche sans anesthésie. J'ai donc commencé à donner des séances d'hypnose à certaines d'entre elles. Mais, j'étais surchargée.

J'ai donc décidé de créer un programme afin de permettre aux femmes d'être en mesure de s'autohypnotiser. Elles sont ainsi les seules à être en mesure de créer l'anesthésie qu'elles souhaitent.

PASSEPORTSANTÉ.NET - Comment agit l'hypnose sur la douleur?

Dre Nathalie Fiset - L'hypnose est une forme de méditation profonde. Lorsqu'on est dans cet état d'esprit, on lâche complètement prise de façon à ce que l'esprit analytique - le rationnel - n'interfère plus avec l'inconscient. L'inconscient, c'est comme le « disque dur » que la personne peut reprogrammer elle-même pour moduler la douleur et ainsi l'anesthésier, en tout ou en partie.

Généralement, l'hypnose permet aussi de ne pas avoir besoin de médicaments. Il aide à se remettre rapidement sur pied. En plus, les mamans qui accouchent à l'aide de l'hypnose sont radieuses, et ce, longtemps après la naissance de leur bébé. Enfin, la démarche permet aussi aux conjoints de jouer un rôle plus actif, un peu comme un entraîneur.

PASSEPORTSANTÉ.NET - Comment se déroule un accouchement sous hypnose?

Dre Nathalie Fiset- Comme la plupart des accouchements faits à l'hôpital... À la différence que la future maman est dans une sorte de bulle protectrice, dans laquelle elle garde le plein contrôle de ses sensations depuis le début des contractions jusqu'à la sortie du bébé. Elle peut entrer et sortir de l'hypnose comme elle le désire. C'est elle qui contrôle tout. C'est un mythe de croire que l'hypnothérapeute peut lui faire faire n'importe quoi contre sa volonté. Son rôle se limite à guider la patiente.

PASSEPORTSANTÉ.NET - Se souvient-on de l'accouchement ou est-on un peu endormie sous hypnose?

Dre Nathalie Fiset- On se souvient de tout, on peut même avoir les yeux ouverts! On est consciente de tout ce qui se passe, mais on reste dans sa bulle, très concentrée. Et si on peut anesthésier la douleur lorsqu'on est sous hypnose, on n'est pas insensible. De sorte que s'il y a une complication ou une menace, le cerveau envoie l'information.

PASSEPORTSANTÉ.NET - Est-ce que n'importe quelle femme peut accoucher sous hypnose?

Dre Nathalie Fiset- Il faut savoir que toute personne qui le désire peut s'adonner à l'hypnose, à condition de le vouloir. Pour accoucher sous hypnose, il faut une ouverture d'esprit et, surtout, une bonne motivation. Mon programme nécessite de quatre à six semaines de préparation, ce qui implique d'assister à quatre sessions de formation et de s'exercer tous les jours à la maison. Ça ne se fait pas tout seul: il faut vouloir, il faut apprendre à lâcher prise et souhaiter avoir un accouchement naturel. Mais ce n'est pas une religion. En cours de travail, si une patiente décide qu'elle veut accoucher sous épidurale, je respecte son choix et on lui fait l'injection sans problème.

PASSEPORTSANTÉ.NET - Comment réagit le personnel hospitalier lorsqu'une patiente désire accoucher sous hypnose?

Dre Nathalie Fiset- De prime abord, il n'a pas de rôle spécifique à jouer puisque la démarche en est une d'autohypnose. À l'Hôpital Anna-Laberge, médecins et infirmières sont déjà familiers avec cette approche, mais même si le personnel d'autres hôpitaux ne l'est pas, rien n'empêche d'accoucher de cette façon. Je sais qu'en général, on respecte pleinement le choix des patientes. D'ailleurs, les médecins et les infirmières sont souvent surpris de voir à quel point l'accouchement se passe bien sous hypnose!


8 Avril 2006: Accoucher en état d'hypnose

Article paru dans le journal Le Reflet du 8 avril 2006. Entrevue par Véronique Asselin.

http://www.hebdos.net/lrd/edition152006/articles.asp?article_id=125383

Plus besoin d'épidurale pour accoucher, il n'y a qu'à s'hypnotiser et le tour est joué!

"Il faut déjà être motivé pour accoucher naturellement sans médication. Accoucher dans le confort, c'est encore plus intéressant", explique Nathalie Fiset, médecin de famille et hypnothérapeute de Châteauguay.

"Les gens disent qu'ils ne peuvent pas être hypnotisés, mais ce n'est pas vrai, affirme-t-elle, tout le monde peut l'être. D'ailleurs Tiger Woods joue en hypnose, de même que les athlètes olympiques qui sont dans la zone, un état de concentration mentale optimale, pendant les compétitions."

Le médecin de famille qui effectue des suivis de grossesses et d'accouchements conseille à ses patientes de suivre des cours de formation en hypnose. Elle s'est vite rendu compte que les programmes proposés ne répondaient pas parfaitement à leurs besoins.

"J'ai lu tout ce qui se faisait sur le sujet. J'ai fait de recherches et j'ai monté un livre de 100 pages sur le sujet", raconte-elle.

Certifiée deux fois en tant qu'hypnothérapeute, elle propose maintenant son propre programme de formation à son bureau de Châteauguay.

Lors des quatre rencontres, les futures mamans apprennent avec leur conjoint à s'auto-hypnotiser. "Elles ne deviennent pas zombies, elles sont très relax", explique l'hypnothérapeute.

Lors de la première séance elles doivent être capables de parvenir sous hypnose en quelques secondes. À la maison, elles écoutent un CD durant la semaine afin de renforcer l'auto-hypnose.

La deuxième fois, elles s'initient à l'anesthésie de leur corps. "On sait par expérience que l'hypnose était utilisée lors de chirurgies majeures lorsqu'il n'y avait pas d'éther pendant la guerre, relate le médecin de famille. Quand je vais chez le dentiste, je ne prends jamais de novocaïne lors d'une chirurgie buccale. J'utilise toujours l'hypnose", soutient-elle.

Lors de la troisième session de cours, les instructeurs formés et certifiés par Mme Fiset, montrent à leurs élèves comment se construire mentalement un endroit parfait où elles pourront occuper leur esprit lors du travail. "À 90 %, elles choisissent la plage. Ça doit être québécois, ça!", dit-elle en riant.

Elle ajoute que le principe de base du cerveau, c'est qu'il ne peut être occupé à deux endroits à la fois, ce pourquoi le paradis imaginaire devient aussi important.

La dernière leçon permet aux participantes de récapituler les notions acquises et de visualiser l'accouchement. Elles se créent une bulle protectrice afin de ne pas être déconcentrées par les bruits et les gens présents.

"On demande aux patientes de ne pas regarder d'émissions traumatisantes et de ne pas se laisser influencer par les messages négatifs", raconte l'hypnothérapeute. Elle soutient qu'il y a beaucoup de propos de ce genre alors que plus de 95 % des accouchements se passent bien.

"Tout est dans la tête. Ça varie selon la motivation. Plus les femmes croient à l'hypnose, moins elles vont ressentir de douleur, raconte le Dr. Fiset. On peut faire une chirurgie abdominale majeure et la personne ne va rien ressentir si elle est bien concentrée."

Le médecin a effectué des missions médicales au Honduras et au Mexique pour s'apercevoir que la souffrance n'est pas une condition sine qua non de l'enfantement. "Là-bas, les femmes accouchent sans douleur parce que ça n'est pas dans leur culture d'avoir mal", conclut l'hypnothérapeute. Pour information consulter le site Internet d'Hypno-vie à ww.hypno-vie.com.


MARDI 4 AVRIL

L'HYPNOSE… UNE BELLE DÉCOUVERTE

http://www.radio-canada.ca/television/droit_au_coeur
/emission/index.asp?annee=2006&mois=4&jour=7

L'hypnose quitte les salles de spectacles pour les salles d'accouchement et les cabinets de médecine! Elle fait ses preuves avec certaines maladies, malaises ou phobies et plus particulièrement en atténuant la douleur. Elle convient à certains et d'autres y résistent. L'hypnose a cependant aidé tous nos invités, dont le chanteur Pierre Létourneau qui n'irait plus chez le dentiste sans elle!

Gilles Vachon démontre de quelle façon se déroule une séance d'hypnose.

Nos trois volontaires, France Castel, Isabelle Paré et Sylvie Zavaro cherchent toutes à régler un comportement. Isabelle aimerait bien cesser de se ronger les ongles. Sylvie, une gaffeuse physique, souhaite améliorer la conscience de son corps dans l'espace, espérant ainsi cesser de tout échapper. Quant à France, seul son psy le sait!

De sa naissance jusqu'à l'âge de 6 ans, Gabrielle Germain a souffert de graves allergies alimentaires. Bébé, elle ne supporte ni le lait maternel, ni la boisson de soya, ni le lait de chèvre. Avec les années, les allergies continuent de s'accumuler et il arrive que la fillette se retrouve à l'hôpital. L'alimenter est tellement problématique, qu'on doit la gaver. Au fil des ans, Mélanie Gervais, la maman de Gabrielle, a essayé l'acupuncture, l'homéopathie, la médecine chinoise, etc. Depuis deux ans Gabrielle n'a plus aucun problème grâce à l'hypnose. La petite Gabrielle est restée allergique aux arachides.

Pierre Létourneau préfère de loin l'hypnose à l'anesthésie. Depuis quelques années, tous ses traitements dentaires se font sous hypnose. Pierre, qui pratique la méditation, trouve cependant que l'autohypnose exigeénormément de concentration.

Pour son deuxième accouchement, Jacinthe Ironman a eu recours au programme Hypno-naissance. Introduit au Québec et adapté par la Dre Nathalie Fiset, ce programme américain permet de maîtriser l'autohypnose et de l'utiliser pour atténuer les douleurs de l'enfantement. Depuis, Madame Fiset a créé HYPNO-VIE, son propre programme d'autohypnose. Lorsque Jacinthe compare ses 2 accouchements, elle constate que pour elle l'hypnose a été précieuse.

Psychologue
Gilles Vachon

RÉFÉRENCES

Société québécoise d'hypnose - SQH
C.P. 1580, Succursale Saint-Laurent,
Montréal QC
H4L 4Z1
Tél. 514. 990-1205
Courriel : info@sqh.info
Site Internet : http://www.sqh.info/index.html
Sur ce site vous trouverez des explications, des textes, des liens, LA LISTE des membres de la Société regroupés par spécialités et par régions géographiques.

Dr Claude Verreault, chirurgien dentiste
Hypnose en dentisterie
5262, rue Globert, Montréal, QC H3W 2E7
Tél. 514. 488-2796

En dentisterie, l'hypnose est utilisée pour gérer la douleur, on peut donc effectuer tous les types de travaux en bouche sous hypnose (amalgames, couronnes, traitements de canal, ponts, greffes de gencives).

Ordre des dentistes du Québec
625, boul. René-Lévesque Ouest,
15e étage Montréal QC
H3B 1R2
Tél. 514. 875-8511
Sans frais : 1. 800. 361-4887
Téléc. 514. 393-9248
Site Internet :
http://ordredesdentistesduquebec.qc.ca/

Gaston Brosseau, psychologue
Polyclinique Maisonneuve-Rosemont
Tél. 514. 255-9958

Dre Nathalie Fiset, médecin et hypnothérapeute
Tél. 450. 699-1301
40% de ses patientes utilisent l'autohypnose pour accoucher.
Courriel : info@naturalperfectharmony.com
Site Internet : http://hypno-vie.com/index.htm

Hypnose CD et MP3
Produits offerts par la Dre Fiset
Site Internet :
http://www.aperfectharmony.com/aboutus_drfiset.htm
Pour perdre du poids, cesser de fumer, augmenter votre confiance en soi, vivre une naissance naturelle, etc.

Pierre Létourneau, Heures de pointe, Étiquette Store Ouvert, mars 2006.
Un quinzième album pour l'auteur interprète.

LECTURES

Accoucher sans douleur grâce à l'hypnose, une entrevue avec Dre Nathalie Fiset, Martin LaSalle, pour PasseportSanté.net, 30 janvier 2006. http://www.passeportsante.net/

Recherche
Claire Guérin

Réalisateurs / assistantes reportages
René-Pierre Bélanger / Jacinthe Rivard
Patrick Brunette / José Thibault


...et ce n'est pas tout!

Extrait de l'émission „Deux filles le matin‰, TVA©, 17 mars 2005.

Les accouchements sous hypnose

Accoucher n'est pas toujours une cynécure. Saviez-vous qu'il est maintenant possible d'accoucher sous hypnose? La Dre Nathalie Fiset, de l'hôpital Anna-Laberge, fait en moyenne près de 200 accouchements par année, dont une trentaine sous hypnose et ce, depuis deux ans maintenant. Isabelle Pagé, de l'équipe de Salut Bonjour! a eu recours à cette méthode pour mettre au monde le petit Elliott.

Il faut se préparer d'avance pour un tel accouchement Isabelle a fait une méditation par jour, guidée, et a écouté des affirmations. Elle se sentait très mal conditionnée face à l'accouchement, alors il lui fallait se reconditionner. Il faut s'éloigner de la peur et réapprendre à faire confiance à notre corps.

Le mot hypnose, ça ne fait pas un peu peur? On a toujours une vision d'un spectacle d'hypnose, où on se transforme en poulet et qu'on a un pendule devant le visage. Mais dans le fond, il s'agit d'une méditation intense. C'est un état profond de relaxation physique et mentale où on arrive a accomplir des choses miraculeuses. L'hypnose comme telle, c'est une profonde détente. Et c'est un très grand contrôle, contrairement à ce qu'on pense.

Est-on conscient lors de l'accouchement? Elle était consciente de tout ce qui se passait durant l'accouchement. On est dans sa propre bulle, très concentré sur ce qu'on fait, sur ce qu'on a à faire. Il faut laisser son corps faire, et le bébé faire aussi. C'est ce qu'on apprend en accouchant sous hypnose: lâcher prise!

Et comment fait-on pour se rendre à un tel niveau de relaxation? C'est vraiment d'accepter les suggestions d'anesthésie. Notre cerveau est puissant. Il peut faire à peu près n'importe quoi, en autant que ce soit positif pour nous. On ne peut pas se faire faire des choses qui sont contre notre volonté ou contre notre bien-être.

DANS LES MÉDIAS